Spécialiste en sevrage tabagique

Réflexologue plantaire diplômée


Origines

On pense que c'est dans l'Inde, la Chine et l'Egypte antique que l'on a pratiqué en premier la réflexologie. Le témoignage le plus ancien dans l'étude de la réflexologie a été découvert dans un tombeau égyptien datant de 4000 ans.
 
L'image ci-contre pourrait montrer des réflexologues égyptiens antiques.
 
 
On parle déjà de réflexologie en Egypte plus de 2330 ans avant J.C.

Un pictogramme retrouvé dans le tombeau d'Ankhmahor représente des soins de réflexologie plantaire et palmaire.

La traduction de ces hiéroglyphes signifie "Veuillez apaiser la douleur".

Si nous allons en Chine, l'idéogramme "pied" Zù signifie étymologiquement "partie du corps qui sauvegarde la santé".

Cette pratique est communément pratiquée depuis près de 5000 ans et fait partie à part entière de la médecine chinoise.

Le pied là-bas est une partie spirituelle du corps.

En Inde, la plus grande bénédiction est de toucher les pieds d'un maître.

Les pieds de Bouddha sont présentés gravés de représentation du corps humain. 

Son origine, la nuit des temps, depuis l’Egypte ancienne, en passant par les Incas et la Chine.
En Egypte, sur le sarcophage d’Ankhmahor, (datant de 2330 av. J.C), dans la ville de Saqqarah, étaient représentées des scènes de soins dentaires, d’accouchement, d’embaumements, de pharmacologie et de réflexologie.
La figure montre la reproduction d’une gravure figurant sur le tombeau d’Ankhmahor, personnage de haut rang. Les hiéroglyphes signifient : « Ne me fais pas mal. » Le praticien répond : « Je ferai en sorte que tu me remercies. »

On retrouve des traces en Chine, depuis 5000 ans, dans le cadre de l’acupuncture et en Inde, où le pied a une place très importante et vénéré.
Déjà à cette époque, la personne forme un tout : « corps et esprit ».

Depuis, le 16ème siècle, la réflexologie plantaire semble être appliquée à peu près partout dans le monde.
Les civilisations orientales pratiquent depuis toujours cette médecine préventive.
Ensuite, des médecins allemands, russes, italiens, américains ont écrit sur le sujet, mais c’est surtout, en 1913, en Europe, que le Dr Fitzgerald est initiateur de la réflexologie; il établit la notion de pression.

Par cette méthode, il soulage le rhume des foins, la goutte et l’utilise dans l’anesthésie.

Il démontre aussi la projection du corps : c’est la théorie Fitzgerald. Il divise le corps en dix zones perpendiculaires, qui aboutissent aux orteils.

A sa succession les travaux furent repris par son neveu Dwight Bayers, qui poursuit toujours son travail au sein de l’International Institut of Reflexology St Petersburg (Etats-Unis).