Réflexologie Plantaire Palmaire – Diplômée méthode ingham


Qui suis-je ?

Citadine de naissance, je suis arrivée en Ariège au sortir de l’enfance suite au remariage de ma mère. Peu attirée par l’apprentissage que propose l’école, dès 16 ans avide d’autonomie financière, j’ai décidé de quitter le système et de me lancer dans la vie professionnelle. Pendant 6 années continue, j’ai fait mes armes et me suis cherchée au travers de divers emplois, notamment de serveuse et d’aide à domicile. C’est donc tout naturellement qu’en 1990, mon sens inné de la communication, mon goût pour le contact humain et ma fibre sociale, m’amène aux portes de l’hôpital de Lavelanet  où j’aurais un emploi d’aide soignante pendant 20 ans parsemé de creux pour accéder à diverses formations dont la gestion d’entreprise artisanale, la sculpture et le cartonnage.

Durant ces dernières années, j’ai eu l’opportunité d’exprimer mes talents de Sculptrice/Cartonniste jusqu’à un récent déménagement.

Etant donné que j’avais un peu de temps libre, j’en ai profité pour m’occuper de ma personne en participant à des séances de Réflexologie et d’autres aides intéressantes afin de me détendre. Toutes les semaines, j’attendais avec impatience le prochain rendez vous avec la Réflexologue qui est devenue une amie précieuse. Les séances qu’elle me prodiguait  me faisait tellement de bien qu’un jour je lui ai demandé la formation qu’elle avait suivi pour exercer ce métier.

Intéressée par ce dernier, je me suis dirigée vers une école qui forme à la méthode Ingam afin de faire bénéficier aux autres les biens fais de cette science que j’avais moi-même expérimenté en tant que patiente.

Ce n’ai pas sans mal que je suis arrivée au terme de cette formation d’un excellent niveau et me félicite encore de ne pas avoir lâché prise dans les moments de doute.

 J’ai eu la chance de rencontrer dans cette école des personnes de qualité, ouvertes et à l’écoute, désireuse de transmettre leur Art sans ménager leur peine.

 Elles m'ont transmis le virus de la Réflexologie. Dans les prochaines années, j’en ferais bon usage pour aider les personnes désireuses d’aller mieux et d’équilibrer leur corps.

Je mesure la chance immense qu’est la mienne de pouvoir pratiquer un métier de cœur...

Portrait